Sélectionner une page

À propos d’Enracinement créatif

L’objectif d’Enracinement créatif est de vous accompagner dans votre voyage intérieur pour vous permettre de découvrir vos talents et de créer votre propre job et votre propre vie.

Je m’appelle Catheline. Je suis artiste, philosophe, accompagnatrice et (dé)formatrice en développement personnel et professionnel par la créativité.

À travers la pratique créative, je vous accompagne dans votre cheminement personnel et professionnel pour vous aider à libérer vos potentiels et à créer une vie à votre image.

Ma mission

Accompagner tous les créateurs de leur vie

Ma mission est d’accompagner tous ceux qui le désirent dans la connaissance de soi et la réalisation de soi afin de créer une vie à son image.

Les 3 piliers de ma mission

1. Déployer sa créativité pour créer sa vie

L’utilisation d’outils créatifs (dessin, peinture, collage, modelage, écriture, danse…) et le déploiement de sa créativité permettent d’accéder à ses profondeurs, favorisent la découverte de ses potentiels et stimulent le processus de réalisation de soi. L’implication dans un processus créatif incite à s’engager concrètement dans la vie et permet ainsi une réelle transformation de soi.

2. Rendre accessibles des ressources de qualité

Je m’engage à proposer des activités basées sur des ressources de qualité. Je souhaite rendre accessible la pensée de Carl Gustav Jung notamment, en me basant sur ses textes et plus particulièrement sur le processus d’individuation (réalisation du Soi) et sur les types psychologiques. La pensée de Jung est profonde et donne une base solide permettant une réelle transformation de soi.

3. Se transformer pour transformer le monde

Je suis convaincue que lorsque l’on apprend à se connaître, qu’on actualise ses potentiels et qu’on se réalise, on en vient à vouloir contribuer à améliorer la société dans laquelle on vit. Je souhaite accompagner tous ceux qui le désirent, dans le développement de leur individualité, dans la réalisation de soi, afin de mieux s’insérer dans la société et de la transformer.

Mon parcours en résumé

Accompagnatrice et (dé)formatrice en développement personnel et professionnel par la créativité

Certifiée praticienne en art-thérapie (Vortex CreatiV)

Certifiée coach en accompagnement de carrière – accompagnatrice de carrière

Artiste plasticienne (sculpture) – artiste du mouvement (danse et arts martiaux)

Master en philosophie (agrégation) – directrice d’un centre de recherches en relations internationales

Master en droit – juriste spécialisée en droit international public

Mon parcours plus en détails

J’ai étudié le droit et j’ai entamé ma carrière dans le domaine du droit international. J’avais l’idée – naïve – que le droit pouvait régler les conflits entre États. J’aimais mon travail, je voyageais beaucoup et j’ai appris énormément. J’ai aussi une passion depuis très petite : la danse.

Après quelques années, je commençais à me lasser de mon travail. J’avais envie d’apprendre quelque chose de nouveau. Comme je me posais beaucoup de questions, j’ai décidé de faire un master en philosophie.

La philosophie ma ouvert les yeux sur moi-même, sur les autres et sur le monde. J’avais débuté mon voyage intérieur. Après avoir lu Schopenhauer, je n’étais plus la même, il m’avait retiré le voile qui m’empêchait de voir la réalité en face.

J’ai pris conscience du manque de sens dans mon travail et avec l’ambiance délétère qui régnait dans mon service, j’ai fait un burn-out. Je me suis plongée dans mes études pour m’en sortir et je me suis rendu compte que j’aimais étudier. J’avais envie de travailler dans le milieu académique ou dans l’enseignement.

J’ai trouvé un poste de direction dans un centre de recherches en relations internationales. L’ambiance y était bonne et le travail intéressant. J’ai finalisé mes études et publié mon mémoire.

À ce moment, je me suis mise aux arts martiaux chinois. J’ai aussi développé ma créativité en prenant des cours de sculpture.

Après quelques années, je me fatiguais à nouveau de mon travail, il ne me correspondait plus. J’ai entrepris une profonde introspection pour mieux comprendre qui je suis et ce que je veux faire de ma vie.

Ce sont les types psychologiques de Jung qui m’ont vraiment aidé à découvrir mon fonctionnement. J’avais jusqu’alors été vers l’opposé de ma personnalité originelle. J’avais principalement travaillé dans le domaine de la pensée rationnelle alors que je suis une intuitive, une créative et que j’ai un côté relationnel développé.

Il était temps que je me libère de mes conditionnements. Je pensais que je m’étais trompée de voie jusqu’à ce que je découvre que je suis une multipotentielle. J’ai simplement la nécessité d’apprendre constamment de nouvelles choses, de changer de domaine et de progresser dans ma vie.

Je me suis découverte un talent pour détecter le potentiel des gens et les motiver à évoluer dans leur vie. J’ai initié un service d’accompagnement de carrière dans mon organisation pour aider les membres du personnel à se réorienter et à faire un job qui leur convient. Je me sentais utile et j’avais trouvé un travail qui me correspondait.

Si le cœur de mon nouveau job me plaisait beaucoup, j’étais définitivement lassée de l’aspect administratif de mon organisation qui m’empêchait de déployer toute ma créativité. J’avais besoin de me libérer davantage.

C’est une formation en art-thérapie qui m’a permis de trouver le lien entre mes différents intérêts : l’art, la philosophie (la pensée profonde) et l’accompagnement. Je pouvais enfin me lancer dans la vie dont je rêvais.

J’ai créé Enracinement créatif pour accompagner les personnes qui le désirent dans leur développement personnel et professionnel grâce à la créativité et à la pensée de Jung.

D’où vient le nom Enracinement créatif?

Le nom Enracinement créatif est inspiré de l’hexagramme 44 du Yi Jing « être accueillant », selon la traduction de Cyrille Javary. L’hexagramme 44 est constitué du trigramme Vent/Bois – qui désigne l’enracinement, l’acceptation, l’intériorisation – et du trigramme Ciel – qui désigne la créativité, la force, l’initiative. Il s’agit de s’enraciner pour pouvoir s’élever, de nourrir son potentiel créatif.

L’hexagramme 44 fait, selon moi, référence à la période de l’histoire dans laquelle nous nous situons. Dans la série du calendrier, cet hexagramme est associé à la période qui suit le solstice d’été et marque le retour au Yin après la culmination du Yang.  La période Yang du patriarcat ayant été atteinte, vient le moment du retour au Yin, aux valeurs dites « féminines ».

La faculté d’initiative qui a atteint son apogée doit accepter de changer de nature et commencer à adopter une attitude souple et accueillante afin que l’alternance Yin/Yang puisse s’effectuer harmonieusement. Il s’agit de freiner l’extraversion de la société pour initier un travail d’introversion. Il s’agit de ralentir, de s’enraciner pour nourrir le potentiel créatif de cette période historique afin d’accueillir notre capacité à imaginer et à diffuser le nouveau.