Sélectionner une page

Nous jouons tous un rôle dans la société. Nous portons un masque pour des raisons de commodité sociale. Jung appelle ce masque social la persona. La persona dissimule la part collective de notre personnalité en nous faisant croire à notre individualité. Mais en réalité le masque cache notre vrai visage, notre véritable personnalité. En nous identifiant à notre persona, nous perdons notre liberté. Mais comment faire pour savoir qui nous sommes réellement et pour vivre nos propres potentialités ?

Dans cet article, je vous expliquerai ce qu’est la persona selon le psychiatre suisse Carl Gustav Jung. Je vous préciserai ensuite les dangers que comportent l’identification à son masque tout en vous indiquant comment vous différencier de celui-ci. Pour finir, je vous proposerai un exercice vous donnant des pistes pour vous libérer de vos masques.

1. La persona ou le masque social

La persona est notre personnalité externe. Elle est le masque que nous portons pour des raisons de commodité ou d’adaptation sociale. La persona forme, en effet, un compromis entre l’individu et la société dans le sens où elle nous indique la manière dont nous devons apparaître en société.

La société attend de chaque individu non seulement qu’il se comporte d’une certaine manière mais également qu’il assume et joue le rôle que la société lui a assigné. La persona est le nom que nous portons, le rôle que nous assumons, la fonction que nous exerçons…

Mais nous nous devons d’édifier un masque afin de nous montrer présentable et d’être accepté par la société. La fabrication d’une personnalité artificielle est nécessaire à notre insertion dans la vie collective. La société exige que chacun joue le rôle qui lui est imparti afin de garantir la sécurité du vivre ensemble.

2. La persona ou la personnalité collective

La persona est notre personnalité collective car elle est une partie de la psyché collective, de l’inconscient collectif. La persona est un masque qui dissimule un bout de la psyché collective et donne ainsi l’illusion que nous sommes une personnalité individuelle.

La persona est en quelque sorte ce que nous ne sommes pas. Elle est ce que nous et les autres pensent que nous sommes. Et nous sommes tentés d’être ce que nous paraissons car la séduction est grande de s’identifier à son rôle et ainsi d’échapper à la rencontre avec soi-même.

La persona masque aux autres et à nous-même le fait que nous jouons en réalité le rôle imposé par la société. Mais lorsque nous analysons la persona, que nous nous détachons de l’apparence créée par elle, que nous soulevons le masque, nous découvrons que celui-ci cache en fait la soumission à la collectivité.

3. La persona et l’anima

La persona est notre personnalité externe mais nous avons aussi une personnalité interne que Jung désigne comme étant l’âme, anima pour les hommes et animus pour les femmes. Notre attitude externe est influencée par le milieu dans lequel nous vivons tandis que notre attitude interne est tournée vers notre monde intérieur, vers l’inconscient.

L’anima et la persona sont complémentaires. Tout ce qui nous fait défaut dans l’attitude externe se retrouve ainsi dans notre caractère interne. Et comme notre conscience est principalement orientée vers le monde extérieur, les éléments de notre personnalité intérieure demeurent dans l’ombre, dans l’inconscient.

Nous avons pour habitude de séparer notre attitude externe de notre attitude interne. Ainsi, derrière notre masque, nous développons une vie privée, à l’abris des regards indiscrets. Notre persona est compensée par notre vie privée mais, en nous soumettant aux normes collectives, nous renonçons à nous-même.

4. Les dangers de s’identifier à la persona

Lorsque nous nous identifions à notre persona, nous nous identifions inconsciemment aussi à l’anima. Notre personnalité individuelle est associée à l’anima et elle sombre dans l’inconscient. Nous projetons alors nos insuffisances inconscientes sur les objets et les personnes de notre entourage et nous entretenons un rapport de dépendance avec ceux-ci.

L’identification à son masque social est source de conflits intérieurs car nous sommes alors livrés aux influences de l’inconscient. Lorsque nous nous soumettons aux séductions de la persona, nous affaiblissons en même temps notre monde intérieur. En nous assujétissant à la psyché collective, en nous fondant dans la masse, nous perdons notre indépendance et notre individualité.

Le masque est une manière très commode de dissimuler ses infériorités. En nous identifiant à notre rôle, nous ne sommes que ce que la société a bien voulu faire de nous. Nous ne sommes qu’une expression de la collectivité, nous nous attribuons des qualités qui ne sont pas les nôtres et nous n’avons pas de personnalité.

5. Se différencier de la persona

Si nous voulons développer notre personnalité, nous devons nous différencier de nos masques. Nous devons apprendre à faire la différence entre notre rôle et nous-même et à nous détacher de l’apparence que nous incarnons aux yeux des autres et à nos propres yeux.

Heureusement, l’inconscient a du mal à tolérer tout ce que nous sacrifions au monde extérieur. Notre Soi inconscient, c’est-à-dire notre vraie personnalité, se manifeste dans nos rêves notamment pour nous aider à compenser l’attitude consciente et pour initier notre processus de transformation.

Le but du processus d’individuation est de se libérer de ses masques. Nous pouvons, en effet, apprendre à distinguer ce que nous voulons réellement au fond de nous et ce que nous impose la société. En comprenant les exigences de notre personnalité interne et celles de notre personnalité externe, nous parvenons à trouver un nouvel équilibre dans notre vie et à développer notre personnalité.

6. Conclusion

En prenant conscience des rôles que nous jouons, nous pouvons petit à petit nous libérer de nos masques. Nous pouvons développer notre personnalité individuelle et devenir nous-même. C’est à ce moment que nous découvrons nos possibilités réelles et que nous pouvons vivre nos propres potentialités.

Bien qu’il soit nécessaire de porter un masque en société, il ne doit pas pour autant faire obstacle à notre individualité. Le processus d’individuation, de réalisation de soi consiste à trouver le juste équilibre entre notre personnalité externe et notre personnalité interne.

En nous libérant de notre persona, nous accédons à nous-même et à nos potentialités. En vivant nos propres potentialités, nous pouvons contribuer de manière plus authentique à la société.

7. Exercice pratique

Je vous propose un exercice pour découvrir le vrai visage qui se cache derrière vos masques.

  • Quels sont les différents rôles que vous jouez en société ? Quel est celui que vous jouez au travail, avec vos collègues ou avec votre patron ? Quel est celui que vous jouez dans votre famille, avec votre conjoint ou avec vos enfants ? Quel est le rôle que vous jouez avec vos amis ?
  • Y a-t-il des personnes avec qui vous pouvez être vous-même, en présence de qui vous pouvez retirer votre masque ?
  • Prenez un moment de solitude pour faire le point sur ce que vous voulez vraiment au fond de vous. Qui voulez-vous être réellement ? Qu’est-ce qui vous empêche d’être vous-même ?

Identifiez les contextes dans lesquels vous pourriez enlever votre masque. Il y a aussi certainement des personnes avec lesquels vous pourriez être un peu plus vous-même. Essayez de faire tomber le masque petit à petit dans des contextes favorables ou avec les personnes avec lesquelles vous vous sentez bien.

Sources de l’article

  • C. G. Jung, Types psychologiques, Georg Editeur S.A., Genève, 1993
  • C. G. Jung, Dialectique du Moi et de l’inconscient, Éditions Gallimard, 1964
  • G. Jung, L’âme et la vie, Éditions Buchet/Chastel, 1963
  • Carl G. Jung, The Integration of Personality, London : K. Paul, Trench, Trubner & Co, 1939
  • Marie-Louise von Franz, Psychothérapie. L’expérience du praticien, Éditions Devry, 2014

Votre travail ne vous satisfait plus ?

Ensemble, créons le job qui vous fait vibrer

grâce à la méthode

Design ton job

Un accompagnement pas à pas de 3 mois

pour reprendre votre vie en main et créer le job qui vous correspond

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *